“Zone” fut composé dans l'été de 1912 à la suite de la rupture de Guillaume Apollinaire avec Marie Laurencin. s’agit-il du seul rejet des références culturelles traditionnelles? Le poème, écrit en 1911, fut d’abord intitulé « Cri ». Objectifs de la séance : ( Structure d’ensemble du poème. 2°) le passage évoquant sa honte d'entrer dans une église : l'enjambement est associé au verbe de mouvement « entrer » et mime, d'une certaine façon cette action. •    opposition provoquant l’étonnement : « automobiles » « anciennes » / « religion » « neuve » ! Ces vers riment à peine : ils sont assonancés. b) le refus de la tradition Le poète énumère tout ce qui attire son attention dans la rue, tout ce qui montre la modernité de l'époque : les documents publiés, les catégories sociales, les publicités. ? •    ces procédés amènent à voir différemment les objets prosaïques du quotidien : « tour Eiffel » / « bergère » (urbain/ pastoral), « les prospectus les catalogues les affiches » / « poésie » (supports publicitaires / littérature) ; « journaux », « Il y a les livraisons à vingt-cinq centimes » / « prose » (supports d’information/ littérature) L'Européen le plus moderne c'est vous Pape Pie X+ Tu lis les prospectus les catalogues les affiches qui chantent tout haut Ce troupeau ne fait que passer sur les ponts : ce sont des voitures automobiles en train de s'engouffrer toutes à la fois, comme un troupeau de moutons, par les ponts de la Seine ; leurs conducteurs se servent de leurs klaxons : les moutons bêlent. Aller au contenu. Conclusion : Le poe?te pre?fe?re ce qui est moderne, par opposition a? Cette auto-interpellation ressemble à un brusque sursaut, à une soudaine prise de conscience, ce que souligne «, » est un monde qui se prétend moderne mais est en fait dépassé. Cependant, sur les épreuves du recueil, Apollinaire adopta le titre “. Et pendant vingt ans, nous verrons s’allonger sur la ville entière, frémissante encore du génie de tant de siècles, comme une tache d’encre, l’ombre odieuse de l’odieuse colonne de tôle boulonnée. Neuve et propre du soleil elle était le clairon Apollinaire transfigure ces supports du langage quotidien en supports d’un nouveau langage poétique : termes qui appartiennent aux registres littéraires : chantent, poésie, prose, « aventures policières » (qui rime avec divers qui rappelle l’origine de ces aventures qui est le fait divers) (NB : rime irrégulière masc/fem), portrait ; célébration de la variété de cette littérature nouvelle par redondance « mille titres divers » « plein de »  + pluriels. L’absence de ponctuation favorise aussi le libre jeu des associations. comme il décida de supprimer toute ponctuation. b)les associations de termes En quoi cet extrait de « zone » peut-il être considéré comme un « art poétique » ? Voici une analyse du poème « Zone » de Guillaume Apollinaire. C’est en fait le derniers poèmes écrits par Apollinaire avant la publication d’Alcools en 1913. Commentaire littéraire de Zone, Alcools, Apollinaire, vers 1 à 24. Qu'est-ce qui constitue la modernité de Zone ? les poètes choisissent habituellement des mots et des lieux plus poétiques. 7. « À la fin tu es las de ce monde ancien Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin Tu en as assez de vivre dans l'antiquité grecque et romaine » Répétition Registre soutenu Registre familier Dans les vers 1 et 3, le poète se répète : la première fois, il utilise le langage poétique, le langage soutenu ; la seconde fois, il utilise le langage quotidien. - « vous » pour s'adresser au pape : le vouvoiement indique une marque de respect. c) Industrialisation et nouvelles technologies. Son seul mouvement est avorté (la honte te retient /D'entrer dans une église, v. 10). Il revendique une grande liberté. Les nombreuses notations autobiographiques dans la suite du texte donnent une tonalité intime à cette déambulation du poète dans les rues de Paris. •    Il n’y a pas de ponctuation ce qui force le lecteur à trouver son propre rythme, à être acteur du sens à donner . Menu et widgets. Comment peut-on comprendre cette métaphore ? «Les Soupirs des vierges», poème inédit, in Fables pour le cœur offertes à Pierre Caizergues, aux Éditions Fata Morgana, 2005, p. … Apollinaire en ajoute encore dans le paradoxe dans ces vers qui offrent une triple surprise au lecteur. Un art poétique : poème qui est l’acte de naissance de la modernité poétique : le ^poète est celui qui par la nouveauté du regard qu’il pose sur le monde fait jaillir la puissance poétique enfouie dans les objets les plus quotidiens de la modernité. Zone est l'histoire d'une déambulation poétique d'un matin (début du poème) vers un autre matin (fin du poème), dans un Paris entrecoupé d'évocations géographiques diverses. D'entrer dans une église et de t'y confesser ce matin ». Ce poème est le premier du recueil d'Apollinaire, Alcools, publié en 1913. , mais il fut en fait le dernier en date des poèmes du recueil. Les 3 premiers vers évoquent le thème de la nouveauté dans le contexte d’un paysage urbain. - En 1913 paraît Alcools, recueil de poèmes écrit sur une dizaine d’années, il surprend par l’absence de ponctuation, l’originalité des images, la diversité des formes. Ils correspondent à deux moments, deux idées : 1°) le passage mettant en valeur la religion. •    La religion (champ lexical) : qui reflètent des préoccupations d’ordre spirituel, voire mystique qui dépassent le présent et s’inscrivent dans l’éternité des préoccupations humaines. Le … Il provoque avec les trois premiers vers : habituellement, les vers sont présentés en strophes. Il évoque son enfance et son « amour » de la religion, qu’on retrouve au travers des vitraux qu’il observe. « À la fin tu es las de ce monde ancien Ici même les automobiles ont l'air d'être anciennes La religion seule est restée toute neuve la religion Est restée simple comme les hangars de PortAviation » Strophes : monostiche tercet + huitain dizain Le poète ne choisit pas de répéter le même type de strophe : il présente des monostiches, un tercet, etc. L'Européen le plus moderne c'est vous Pape Pie X Néanmoins, comme au vers 1, nous sommes sensibles à la présence discrète de la poésie traditionnelle. éloge de la modernité Qui dit poème liminaire dit poème phare. programme du bac de français 2021 aussi le symbole. D'une certaine manière, il est séduit par le monde nouveau mais paraît comme englué sinon dans l'ancien et le passé du moins dans une espèce d'ici et maintenant : “tu es las” peut aussi s'entendre comme “tu es là”; le poème est majoritairement écrit au présent (d'énonciation ?) 1. Méthode : comment faire une fiche de révision ? Qu'est-ce qui le montre ? On entre à la fois dans un espace géographique, celui des villes qu'Apollinaire a parcourues dans sa vie, mais aussi dans un espace-temps mental, celui des souvenirs du poète, et enfin d'un espace poétique, une nouvelle “zone” de transition entre tradition et modernité. Le poète ne respecte pas les règles classiques : les vers sont hétérométriques (ce qui rend difficile la lecture du premier vers : est-ce bien un alexandrin ?). Zone, Apollinaire : lecture analytique Voici une analyse du poème « Zone » de Guillaume Apollinaire. Le poète insiste sur le mot « relgion », qui encadre le vers : pour lui, la religion n'est pas antique, mais bien moderne, même si le christianisme a 2000 ans. Sign Up. Apollinaire choisit, pour symboliser la modernité, un monument très controversé. Une collusion poésie/peinture : intégration des mêmes éléments de modernité ; libres associations qui apparentent ce texte à un tableau cubiste. Très rapidement, il oppose le monde ancien et le monde moderne : celui de l'antiquité grecque et romaine (v.2), des ponts napoléoniens (l'animalisation du v.2 est dégradante > le troupeau des ponts bêle) qu'il étend mm de manière provocatrice à certains objets les plus récents du monde moderne (Ici même les automobiles ont l'air d'être anciennes, v. 3). », on trouve d'autres exemples de cette poésie visuelle déjà célébrée auparavant, les perroquets étant mentionnés autant pour l’effet sonore de leurs cris que pour l’effet visuel des couleurs de leur plumage. Certains sont très longs et se rapprochent ainsi de la prose : « Tu lis les prospectus les catalogues les affiches qui chantent tout haut » v. 11, 15 syllabes. - un poème qui transfigure la réalité (bilan) - un poème caractéristique de la création poétique d’Apollinaire, à mettre en relation avec l’art de son époque (cubisme) - un nouveau regard sur la ville. Qu'est-ce qui est novateur ds ce poème ? J'aime la grâce de cette rue industrielle 1. La poésie s’ouvre à la prose du quotidien qui du coup prend une dimension magique, féerique. La modernité du Paris évoqué ds ce poème ne tient pas seulement à sa géographie. 3. •    Le présent employé très majoritairement ancre le texte dans l’actualité, la modernité La zone est un endroit vivant et bruyant : c'est pour cela qu'il l'aime. Au-dessus de ses rues, de ses boulevards élargis, le long de ses quais admirables, au milieu de ses magnifiques promenades, surgissent les plus nobles monuments que le genre humain ait enfantés. Quel tableau de la ville moderne chacun de ces poèmes dresse-t-il ? : transfiguration de l’espace ds ses trois dimensions, superposition du bucolique et de l’urbain (v 2), de l’animé et de l’inanimé, de la prose et de la poésie, du journalisme et de la littérature. Dans le texte, il oppose l'ancien et le moderne. Introduction. Un troupeau bêlant ne parle guère à l'esprit et semble plutôt incongru, mais, en lui accordant plus d’attention, on s'aperçoit qu'il ne s'agit pas d'un troupeau formé par les ponts (?) C’est en fait le derniers poèmes écrits par Apollinaire avant la publication d’Alcools en 1913 ; ce poème, d’abord intitulé « Cri », a été mis en tête du recueil pour le placer sous le signe de la modernité et d’une esthétique nouvelle. En quoi peut-on affirmer que ce poème est celui de la modernité ? Le matin par trois fois la sirène y gémit Les directeurs les ouvriers et les belles sténo-dactylographes Méthode : analyser un texte théâtral, le vocabulaire du théâtre. •    Il n’y a pas toujours de rimes, mais des assonances : « christianisme »/ « Pie X ». Les plaques les avis à la façon des perroquets criaillent La ville de Paris va-t-elle donc s’associer plus longtemps aux baroques, aux mercantiles imaginations d’un constructeur de machines, pour s’enlaidir irréparablement et se déshonorer ? et qui bêlerait pour on ne sait trop quelle raison (les bateaux peut-être?). I Le poète préfère ce qui est moderne, par opposition à ce qui est ancien, A) Le poète trouve que le monde est vieux, « À la fin tu es las de ce monde ancien Tu en as assez de vivre dans l'antiquité grecque et romaine » Champ lexical de l'ancien Dans ce texte Apollinaire oppose ce qui est ancien à ce qui est moderne il n'aime pas le monde ancien, « Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin Tu en as assez de vivre dans, l'antiquité grecque et romaine Ici même les automobiles ont l'air d'être anciennes La religion seule est restée toute neuve la religion Est restée simple comme les hangars de Port Aviation Seul en Europe tu n'es pas antique ô Christianisme L'Européen le plus moderne c'est vous Pape Pie » Opposition + champ lexical du morderne Dans cette extrait apollinaire oppose le monde ancien et le monde moderne il fait une critique de l'ancien. Dans les vers 1 et 3, le poète se répète : la première fois, il utilise le langage poétique, le langage soutenu ; la seconde fois, il utilise le langage quotidien. Portraits des grands hommes et mille titres divers ». 4. ? Commentaire littéraire de Zone, Alcools, Apollinaire, vers 1 à 24… Dans une discontinuité délibérée, Apollinaire passe à l’éloge d’autres signes de la modernité. Sans autre rapport avec le précédent qu’un écho qui n’est qu’une assonance, il montre un mètre plus long et ne manque pas d’étonner par l’image insolite de la tour Eiffel, bergère entourée du « troupeau des ponts ». Apollinaire compose Zone après avoir lu Les Pâques à New York de Blaise Cendrars. Apollinaire a décidé de supprimer toute ponctuation. Cette structure en miroir évoque l'idée d'un cycle ou d'une boucle; en fait, on peut le voir comme l'itinéraire du poète Guillaume Apollinaire, qui se dessine comme formant un tout cohérent et connotant le mouvement perpétuel, celui de la vie. Cet objet d’étude n’est pas à présenter lors du bac blanc. Voilà la poésie ce matin et pour la prose il y a les journaux [...] Vers 31 à 35 : les migrants avec familles, femmes et enfants : évocation émouvante de ces immigrants. Il s'adresse au lecteur en le tutoyant : il se sent proche de lui. Apollinaire se promène dans Paris au matin. Il adopte alors le vers libre ainsi que la suppression de la ponctuation1, à l'instar du nouveau procédé utilisé par son ami, que ce dernier reprendra en 1913 dans son célèbre poème La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France2. Lecture Il met dans son poème des mots nouveaux : « sténo-dactylographes ». Pour quelle raison Apollinaire a-t-il choisi de commencer son recueil par « Zone » ? ! À noter: les associations inattendues « religion »/ « neuve » ; « moderne » / « pape » qui amènent à penser que ce