La Tour Eiffel, Maurice Carême. Découvrez vos propres épingles sur Pinterest et enregistrez-les. J'ai visité la Tour énorme, Le mât de fer aux durs agrès. Mais oui, je suis une girafe, M’a raconté la tour Eiffel, Et si ma tête est dans le ciel, C’est pour mieux brouter les nuages, Car ils me rendent éternelle. Inachevé, confus, difforme, Le monstre est hideux, vu de près. Filmée par Louis Lumière dès 1897, présente depuis dans de très nombreuses productions, la tour Eiffel est d’autant plus liée à l’aventure du cinéma que Gustave Eiffel y participa comme commanditaire de la société créée par Léon Gaumont en 1895. Géante, sans beauté ni style, C’est bien l’idole de métal, Symbole de force inutile Et triomphe du fait brutal. Tour Eiffel, grandis, monte encore Dans la lumière et dans l’aurore, Dans les éthers silencieux. Née entre les pieds noirs d’Hécate, Monte, grande fleur délicate, Mets ton front dans les sombres cieux. On ne s’ennuie pas à … Mais j’ai quatre pieds bien assis Dans une courbe de la Seine. Merci à Vanelo pour ces 2 poésies ! 2017 - Cette épingle a été découverte par Jennie Ma. Je suis une girafe, M’a raconté la tour Eiffel. La tour Eiffel, égérie du 7ème art. La tour Eiffel est un symbole de la France et en particulier de sa capitale. Poème par Maurice Carême Période : 20e siècle. A propos de : Bout de gomme . Cette destination touristique est symbolisée par la célèbre tour Eiffel, érigée pour l'exposition universelle de 1900, et qui était vouée à être démontée et rasée ... elle est toujours là, a été restaurée, et superbement mise en lumière à … Mais j’ai quatre pieds bien assis Dans une courbe de la Seine. J’ai gravi, domptant le vertige, La vis des escaliers sans fin. La séquence sur la France amène forcément à parler de Paris, sa capitale. Car un génie au coeur de flamme Fouille la terre Mais c'est une tour qui a finalement ravi son cœur, car c'est à la tour Eiffel, et à elle seule, ... Un ami a lu mes vœux en français, puis j'ai récité un poème à la Tour. Née entre les pieds noirs d'Hécate, Monte, grande fleur délicate, Mets ton front dans les sombres cieux. 5 juil. ... Apollinaire propose avec Calligrammes un aménagement original du poème dans une nouvelle spatialité rompant avec les strophes classiques. Poème Sur la Tour Eiffel. J’ai touché l’absurde prodige, Constaté le miracle vain. J’ai visité la Tour énorme, Le mât de fer aux durs agrès. Toutes les poésies : ici ; Le diaporama sur Paris : ici ; Illustrations robots Bout de gomme; Et si on voyageait …en Chine avec Loup ! L’évocation visuelle dans la mise ne forme des vers font de ses poèmes des Car un génie au coeur de flamme Fouille la terre jusqu'à l'âme On fête la musique sur Bout de Geek. La tour Eiffel de Maurice Carême; Poésies sur Paris. Inachevé, confus, difforme, Le monstre est hideux, vu de près. Et si ma tête est dans le ciel, C’est pour mieux brouter les nuages, Car ils me rendent éternelle. Poème Tour Eiffel. Géante, sans beauté ni style, C’est bien l’idole de métal, Symbole de force inutile Et triomphe du fait brutal. Tour Eiffel, grandis, monte encore Dans la lumière et dans l'aurore, Dans les éthers silencieux.